top of page
  • Photo du rédacteurÉdouard Rivard

ERREURS COMMISES PAR DES ARBITRES CORRECTIONS POSSIBLES ?

Lors de la présentation du Volvo China Open dans le circuit DP World Tour en fin de semaine, l’espagnol Ivan Cantero a reçu une mauvaise décision de la part de deux arbitres différents. À la fin de la ronde, le comité a admis son erreur et a modifié la normale 5 qui était inscrite au joueur par un oiselet 4.



LES FAITS

Cantero envoie sa balle à droite à partir du départ au trou # 13, une normale 5. N’étant pas certain si sa balle était perdue, il annonce et joue une balle provisoire. Rendue sur les lieux, il se rend compte que toute la partie droite de l’allée est déclarée Zone de Pénalité avec des piquets et lignes rouges. Il trouve sa balle dans une position jouable à l’intérieur de la zone de pénalité.

LA DÉCISION

Cantero se fait dire par un arbitre que la balle originale ne peut plus être jouée car il ne devait pas jouer une balle provisoire lorsqu’il y a une zone de pénalité. Il demande un deuxième avis et le deuxième arbitre confirme que la balle originale ne peut pas être jouée. Le joueur se rend à sa balle provisoire, l’envoie sur le vert et effectue un coup roulé pour une extraordinaire normale 5.

QUELLE EST L’ERREUR?

Selon la règle 18.3a, un joueur peut jouer une balle provisoire si une balle peut être perdue hors d’une zone de pénalité ou hors limites. Cela est possible lorsque le joueur est incertain de la configuration de l’endroit où sa balle s’est dirigée. Dans ce cas, le joueur n’était pas certain que la forêt fût marquée ROUGE, donc il avait le droit de jouer une balle provisoire. Les deux arbitres ont commis une erreur de connaissance des règles. Lorsqu’on a joué une balle provisoire et qu’ensuite on réalise que la balle ne peut pas être perdue ailleurs que dans une zone de pénalité ou que la balle est trouvée, le joueur doit abandonner la balle provisoire. (règle 18.3c(3))

COMMENT ON CORRIGE?

La règle 20.2d stipule que si on détermine plus tard qu’un arbitre a rendu une mauvaise décision, la décision sera corrigée selon les règles si c’est possible. Mais lorsqu’un joueur est rendu à un autre trou, il n’est pas possible de revenir en arrière et de jouer la bonne balle ou jouer du bon endroit.

Lorsqu’on est arbitre dans un tournoi de golf, nous avons comme outil un Guide sur les règles de golf qui comporte 563 pages. Peu importe le niveau, il est important de bien comprendre ce volume.

Il est clairement expliqué au chapitre 6C(10)f. (page 468) qu’on va considérer que le coup vers le vert effectué par le joueur va compter comme son troisième coup au lieu du quatrième. On va supposer que la balle trouvée dans la zone de pénalité aurait été envoyé dans l’allée ou que le joueur aurait pris un dégagement pour la balle dans la zone de pénalité. Il aurait frappé quand même son troisième coup en direction du vert si l’arbitre avait permis au joueur de joueur la balle originale comme le prévoit la règle 18.3a.

COMMENTAIRE

Il va sans dire que plusieurs joueurs étaient en désaccord avec cette correction, d’autant plus que Cantero a réussi à éviter la coupure par un seul coup, il a ensuite encaissé un chèque de plus de 20 000 $.  Pour ma part, étant formateur attitré sur les règles de golf aux arbitres de haut niveau au Québec ainsi qu’en Europe, j’ai de la difficulté à accepter que lors d’un tournoi professionnel international, deux arbitres différents aient commis la même erreur sur une règle de base. Mais il n’est pas impossible que pour des raisons économiques, certaines associations préfèrent choisir des arbitres locaux au détriment de la qualité.

258 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Gracieuseté Getty Images

Gracieuseté FSGA

bottom of page