top of page
  • Photo du rédacteurJacques Sevigny

L’histoire des interclubs est liée à l’histoire du golf au Québec

Même s’il y a des compétitions semblables dans le monde, au Québec, les interclubs sont liés à l’histoire du golf québécois.



Les interclubs sont une des plus vieilles compétitions de golf et remontent à la fin du 19e siècle alors que la rencontre annuelle opposait les clubs Royal Québec et Royal Montréal. Elle fut l’inspiration de nombreuses compétitions semblables à travers le monde. Le premier Interclub eut lieu au parcours Cove Fields (c’était la partie des plaines d’Abraham attenante à la Citadelle qui s’étendait jusqu’à la Tour Martello) de la région de Québec en 1876 et Québec avait triomphé de Montréal par 12 trous. Un premier interprovincial a aussi eu lieu lorsque le Royal Ottawa a rencontré le Royal Montréal.

Dès le début du dernier siècle, de nouveaux clubs se sont ajoutés et l’engouement vis-à-vis des Interclubs s’est poursuivi. Tant et si bien que l’historique du groupe 1 révèle que le Royal Montréal a remporté 31 fois le titre, suivi par Kanawaki avec 20 triomphes.

Au-delà de ces chiffres, depuis l’origine de ces lointaines rencontres, la raison principale de l’Interclub est demeurée la même : être une compétition saine et respectueuse et surtout une occasion unique de rencontrer des amis golfeurs d’autres clubs une fois par année.



LE MATCHPLAY, ESSENTIEL AUX INTERCLUBS

L’origine du matchplay au golf remonte à l’Écosse du XIXe siècle. À cette époque, le matchplay était la forme de jeu la plus courante. Les golfeurs s’affrontaient directement, trou par trou, en tentant de remporter chaque trou individuellement.

Le score était calculé en fonction du nombre de trous gagnés par chaque joueur. Cette tradition a évolué au fil du temps, mais le matchplay reste une formule passionnante et stratégique dans le monde du golf.

À l’origine du golf, les Écossais jouaient seulement en matchplay. Le principe actuel d’additionner les pointages en partie par coups pour avoir quelqu’un qui a joué 72 et termine premier n’existait pas. C’est le golf américain qui a introduit la partie par coup. Donc au tout début la notion de scores était inconnue, on jouait en matchplay, Paul avait joué 4 coups et Michel 5 Paul menait par un trou, et ainsi de suite jusqu’à ce que le joueur en arrière ne puisse pas revenir et le battre.

Les avantages, le jeu rapide, le bon scotch arrivaient plus vite, on oubliait vite un mauvais trou.



C’est du matchplay que se sont inspirés les premiers compétiteurs d’interclubs.

Deux clubs qui s’opposent avec par exemple 1 compétiteur contre 1. On accorde 2 points au vainqueur qui donne ces deux points à son équipe. L’équipe qui a remporté le plus de victoire gagne la compétition. Par la suite s’est ajouté un joueur puis deux et ainsi quatre équipes s’opposent au lieu de deux, ce qui est le format actuel au Québec.

La semaine prochaine, les règles spécifiques et la concession

187 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Raymond Ouellette
Raymond Ouellette
Jun 23
Rated 5 out of 5 stars.

bravo !! belle recherche ! un autre professeur ( histoire dans la famille ) ! encore ! encore !

Like

Gracieuseté Getty Images

Gracieuseté FSGA

bottom of page