top of page
  • Photo du rédacteurJacques Sevigny

LES INTERCLUBS AU QUÉBEC, QUELLES SONT LES RÈGLES DIFFÉRENTES EN PARTIE PAR TROUS



En partie par coups, les règles de golf sont différentes de la partie par trous. Par exemple, en partie par coups, il faut toujours que la balle termine dans le trou, on ne peut donner un coup roulé dans cette forme de jeu. Oui dans les parties amicales, on voit souvent quelqu’un ramasser sa balle, mais cela est contre les règles de la partie par coups.

Partie par trous, les concessions de coups

Une des grandes différences de la partie par trous est la concession d’un coup. Cette étape du jeu est toutefois incomprise de plusieurs golfeurs dans LES interclubs ou un match entre deux joueurs. Le joueur, Paul, place sa balle à 15 pieds de la coupe, avec un beau coup roulé pour le birdie. Michel fait une superbe approche roulée, et sa balle termine à deux pieds du trou avec un coup roulé pour la normale. Nos amis écossais avaient un grand principe sacré,

JE NE VAIS PAS ESPÉRER QU’IL JOUE MAL POUR LE VAINCRE, JE VAIS JOUER MIEUX QUE LUI ET JE VAINCRAI.

Cette notion est à la base des concessions. Un vrai joueur de match, va concéder le coup roulé de deux pieds à Michel, celui-ci doit ramasser sa balle, et Paul voudra faire son coup roulé de 15 pieds pour le birdie et gagner le trou. C’est cela l’essence même du matchplay qui n’est pas fait en interclubs.  Imaginons notre ami écossais qui veut prendre un bon scotch, il ne veut pas que sa ronde dure 6 heures comme nos interclubs, il veut jouer en 2 :30. Combien de fois j’ai vu dans les interclubs, un joueur marqué sa balle à un pied du trou parce que personne des trois autres joueurs a la décence de lui donner son putt.

Partie par trous, l’ordre de jeu, l’ordre de jeu différent de la partie par trous

En partie par coups, l’ordre de jeu, est différent. Un joueur qui joue avant un autre ne sera pénalisé. On encourage beaucoup la vitesse de jeu en jouant READY GOLF. La partie par trous, le joueur le plus loin du trou doit jouer en premier, quel que soit l’endroit où il est sur le terrain. Le plus loin joue en premier !

Si un joueur ne joue pas à son tour, son adversaire, terme utilisé seulement en partie par trous, peut lui demander de rejouer son coup. Reprenons notre exemple de Paul et Michel, Paul a les honneurs, donc doit jouer en premier, parce qu’il a gagné le trou précédant ou il est le plus loin. Michel par erreur frappe en premier, et envoie sa balle à 300 verges, plein centre de l’allée. Paul peut, s’il le désire, dire à Michel qu’il a joué hors tour, et doit recommencer son coup sans pénalité, mais dans le bon ordre. Imaginons que Michel a envoyé sa balle hors limite, Paul peut, s’il le désire, ne rien dire et frapper par la suite, et Michel devra endurer sa balle hors limite. Donc le joueur fautif doit accepter la décision de son adversaire selon la situation.

En résumé, le plus grand malheur des interclubs, c’est de ne pas connaitre les règles du matchplay, d’ignorer les différences, et surtout de ne pas se rappeler que le golf a une histoire eu une tradition centenaire. Jouons vite, jouons bien, jouons mal, jouons encore plus vite

177 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Gracieuseté Getty Images

Gracieuseté FSGA

bottom of page