top of page
  • Photo du rédacteurJacques Sevigny

REVUES DES INCIDENTS RÈGLES DE GOLF SAISON 2023 Première partie

Dernière mise à jour : 27 déc. 2023


LesRèglesdugolf-2023-Golf Canada
.pdf
Télécharger PDF • 14.41MB


En ce début de saison, je veux profiter du moment pour vous faire un résumé des différents incidents qui se sont produits sur les différents circuits de golf majeurs. À chacun de ces incidents, j’ai indiqué le numéro de la règle dans le cas où vous aimeriez comprendre davantage la portée de la règle.

 

Le tout est fait en ordre chronologique et les informations ont été traduites à partir de différents sites, comme par exemple Golf Digest et Golf.com durant la saison 2023. Cependant les explications sur les règles de golf seront de moi, car parfois le vocabulaire et les informations de la part des chroniqueurs qui ne sont pas des arbitres ne sont pas toujours exacts.

 

Nous y allons en ordre chronologique

 

Patrick Reed (Dubai)                   janvier 2023                               RÈGLE 19.2

 

Reed envoie sa balle dans le haut d’un palmier. La balle est inaccessible et elle est injouable. Mais selon la règle 19.2 un joueur doit être en mesure d’identifier sa balle dans le but de la déclarer injouable. Il utilise des jumelles et il confirme à l’arbitre sur place que c’est bien sa balle car il voit la petite flèche qu’il appose sur toutes ses balles. Cela est suffisant pour l’arbitre et Reed peut à ce moment-là laisser tomber une balle à deux longueurs de bâton du point sur le gazon situé directement en dessous de la position de la balle qui est dans le palmier. Avec un coup de pénalité.

 

La règle 19.2 : Si le joueur avait été dans l’impossibilité d’identifier correctement sa balle, il aurait été obligé de la déclarer perdue et il n’aurait eu que seule option de retourner au point de départ.

 

Certains analystes à la télé ont regardé la trajectoire de la balle au ralenti et certains ont déclaré qu’il était impossible que ce soit la balle de Reed à cet endroit. Mais la décision de l’arbitre était suffisante pour Reed. Le lendemain du tournoi, quelqu’un est allé avec une échelle vérifier les palmiers et il a trouvé une quantité importante de balles de la même marque de celles utilisées par Reed dans d’autres palmiers, dont le palmier qui avait été identifié par les chroniqueurs de la télé.

 

Colin Morikawa (Augusta - Masters)                          avril 2023                           RÈGLE 13.1d

 

Morikawa a un long coup roulé pour un oiselet. Il avait marqué, levé et replacé la balle. Quelques instants plus tard, la balle a reculé de quelques cm. Il avait un coup en pente ascendante. Sachant qu’il devait replacer la balle à l’endroit où elle était, il place son marque balle 5 cm en avant de la position actuelle de la balle. Évidemment beaucoup d’arbitres de salon ont pensé que Morikawa avait placé son marque balle en avant de la position de la balle.

 

La règle 13.1d stipule que lorsqu’une balle sur le vert a déjà été levée et replacée, elle sera toujours replacée à cet endroit même si la gravité, le vent ou le joueur la déplace par accident. Ce ne serait pas le cas si la balle n’avait pas été levée au moins une fois. Dans ce cas, si une cause naturelle cause le déplacement, on va jouer la balle là où elle terminerait sa course

 

Brooks Koepka    (Augusta - Masters)                    avril 2023                           RÈGLE 10.2

 

Koepka joue avec Woodland. C’est au tour à Koepka de jouer et il effectue son coup avec un fer 5. Son cadet semble indiquer le chiffre 5 au cadet de Woodland, le tout est capté par les caméras. À la fin de la ronde, un arbitre questionne les joueurs et Woodland mentionne qu’il n’a jamais su quel bâton Koepka avait utilisé. Le cadet de Woodland a aussi confirmé qu’il n’a jamais su quel bâton avait été utilisé. Le bénéfice du doute a été donné aux joueurs concernés.

 

La règle 10.2 ne permet pas aux joueurs de se prodiguer des conseils, cela inclut l’information sur un bâton utilisé. S’il y avait infraction la pénalité est de deux coups pour celui qui donne l’information. Il y aurait aussi une pénalité de deux coups si un joueur demande l’information. Les gestes des cadets sont considérés les mêmes que les joueurs, donc le cadet ne peut pas prodiguer de conseil ni de l’information qui pourrait guider le jeu d’un autre joueur. Par contre il est pratique courante sur le PGA Tour que le cadet donne l’information sur le bâton utilisé aux réseaux de télé.

 

367 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
dbarabe0148
Jan 18

De très bons résumés Édouard.

Like

Gracieuseté Getty Images

Gracieuseté FSGA

bottom of page